Sauve qui peut (la révolution)

Sauve qui peut (la révolution): un premier roman libre et joyeux

Un des coups de cœur de la librairie pour cette rentrée chez Actes Sud. On l’attendait depuis quelques semaines car l’auteur Thierry Froger est un client! Après avoir été un peu déroutée par la forme très libre de ce roman de 437 pages, je suis enthousiaste!

Erudit (l’auteur est passionné par Godard et la Révolution, et il travaille sur son projet depuis plusieurs années), drôle (le titre, les situations, les personnages) , doux (la belle histoire d’amour entre Rose et JLG), libre (les licences prises par rapport à l’histoire de Danton, de Godard) et local ! (une partie de l’histoire se passe à Chalonnes, parle des guerres de Vendée, Rose fait ses études à Nantes…). Sans compter le style, où l’on retrouve le poète qui s’était déjà illustré avec « Retards légendaires de la photographie » (Flammarion-Poésie 2013)

Bref un roman intelligent, amusant, sensuel, hymne à la liberté, qui en plus du plaisir de lecture donne envie de voir (ou revoir) des films de Godard, en savourant un bon verre de Layon!

Une rencontre avec Thierry Froger est prévue vendredi 7 octobre à 20h30 à la librairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *