Rencontre littéraire avec Bruno Doucey

220px-Bruno_Doucey_(Sète_2012)Rencontre avec le poète et éditeur de poésie Bruno Doucey.

Bruno Doucey est né en mai 1961 dans le Jura. Longtemps professeur de lettres, il a d’abord publié des ouvrages à caractère pédagogique aux éditions Hatier, Nathan, Retz. Responsable des éditions Seghers pendant quelques années il fonde en 2010 sa propre maison d’édition Les éditions Bruno Doucey, au catalogue entièrement consacré à la poésie. Maître d’œuvre du Livre des déserts (Robert Laffont, coll. « Bouquins »), il est l’auteur d’une œuvre qui mêle l’analyse critique et la poésie, la révolte et le lyrisme. Ses poèmes, rassemblés sous le titre Poèmes au secret (Le Nouvel Athanor) témoignent de son intérêt pour les paysages désertiques et d’une relation âpre et sensuelle avec le monde. Il a récemment publié un recueil de nouvelles, La Cité de sable (éditions Rhubarbe) un petit guide géo-poétique consacré aux Touaregs du nord Niger, Agadez (éditions Transbordeurs). Il a également publié un récit sur le guitariste chilien Victor Jara.

source: https://www.printempsdespoetes.com/

Apéro littéraire

Comme chaque mois, la librairie ouvre ses portes aux lecteurs pour partager leurs coups de cœur autour d’un apéro. L’entrée est ouverte à tous, avec ou sans livre à présenter, avec une bouteille ou un petit plat facile à déguster. En deuxième partie de soirée, un débat des lecteurs est prévu sur le livre « Les chardons du Baragan» de Panait Istrati (éditions Grasset).Au plaisir de vous accueillir!

Lire assis, lire ici

22366573_497441820636770_5513261998277508060_n

La très petite association propose un nouveau rendez-vous pour les enfants de 4 à 6 ans: une heure de lecture un dimanche tous les deux mois ou plus, pour découvrir les plus belles histoires du rayon jeunesse de la librairie

L’entrée est limitée à 8 personnes maximum et coûte 5 Euros par enfant à valoir sur le prix d’un livre choisi dans la librairie.

Réservations à la librairie ou par téléphone ou mail …

Nuit de la lecture/ « Voyages et Métamorphoses » soirée lectures

MOULOUD

Venez avec vos chaussons et vos oreillers pour une nuit de lectures à la librairie

Pour cette première participation à la Nuit de la lecture, la librairie organise avec les amis de La très petite association une soirée en deux temps: de 19h30 à 20h30, « Les aventures de Sindbad le marin » lues par le comédien Mouloud Azzouz (traduction de René Khawam) ; puis après une petite pause « soupe aux mille et un légumes », le public est invité à venir se relayer pour lire « Les Métamorphoses » d’Ovide dans la nouvelle traduction de Marie Cosnay, sortie récemment aux éditions de l’Ogre. Le tout muni de chaussons et d’oreillers!… La lecture se termine à l’épuisement des lecteurs.

Rencontre littéraire avec Kristin Ross

 

kristin rossLes écrivains américains sont peu nombreux à s’intéresser à la littérature et à la culture françaises (et même européennes) et quand ils s’y intéressent, ils sont souvent sympathiques et perspicaces. Ce sont Henry Miller, Jim Morrison, Patti Smith… (certes trois ne font pas une généralité !). Ces trois là ont en commun un intérêt voire une admiration pour Arthur Rimbaud (et aussi pour F. Nietzsche. Miller a révélé Knut Hamsun).

Kristin Ross est de celles et ceux là. Elle est professeure de littérature comparée à l’Université de New York et a écrit :  » Rimbaud, la Commune de Paris et l’invention de l’histoire spatiale » (2013). Elle a aussi écrit : « Rouler plus vite, laver plus blanc » (1997); « Mai 68 et ses vies ultérieures » (2005) ; « Démocratie, dans quel état ? » (2009) avec G. Agamben, A. Badiou, D. Bensaïd, W. Brown, J.L. Nancy, J. Rancière, S. Zizeck ; « L’Imaginaire de la Commune » ou « Le Luxe communal » (2015) ; et d’autres essais non traduits en français.

Elle vient de traduire en anglais, après un passage l’an dernier sur la Zad de Notre Dame des Landes, le livre « Contrées », ouvrage du collectif « La Mauvaise Troupe » rencontrée à cette même occasion. Elle s’est prêtée, aussi à ce même moment, à la présentation orale d’un thème dans le cadre de l’Abécédaire avec la lettre T comme traduire (cf : abecedaire T comme traduire  bibliotheque le taslu zad nadir) car elle a traduit aussi « Le Maître ignorant » de J. Rancière.

A travers ses écrits, Kristin Ross fait oeuvre de mémoire, elle remarque et marque, avec beaucoup d’esprit, les événements liés aux révoltes et aux luttes sociales dans leur prolongement dans le temps et dans l’espace.
« …et tout ça n’empêche pas Nicolas qu’la Commune n’est pas morte » Eugène Pottier

Kristin Ross arrive donc de Californie et sera présente, vendredi 19 janvier à partir de 20h30, à la librairie « Le Vers Libre » sous les Halles à Clisson… à la condition que ce jour là ne soit pas celui de la manifestation au lendemain de la déclaration du gouvernement, suite à la médiation, sur le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes.

Ne manquez pas l’événement !!